HANSEN est un réseau d’experts de relations gouvernementales et d’affaires publiques. Le cabinet se spécialise en exercice de lobbying, campagnes de relations publiques, relations médias, gestion de crises et d’enjeux, relations avec la communauté et communication corporative. Faire accepter les idées, les positions et les projets de nos clients est ce qui nous passionne.

Nos principaux secteurs d’activités sont le monde municipal, les associations, l’économie verte, l’industrie de la construction et les ordres professionnels.

Offrant des services allant de l’élaboration de stratégies et d’organisation de consultations publiques, campagnes de sensibilisation/relations publiques, planification stratégique, coaching et accompagnement-conseil de hauts dirigeants, développement d’argumentaires, préparation de mémoires dans le cadre de travaux de commissions parlementaires, organisation de rencontres avec les élus et les fonctionnaires, stratégie de médias sociaux, sollicitation et relance des médias jusqu’à l’analyse de couverture médias, chez HANSEN nous établissons, renforçons et consolidons la relation de nos clients avec leurs différents publics.

Protégeant et mettant en valeur la réputation et l’image des individus et des organisations, nous faisons également bénéficier nos clients de notre vaste réseau de contacts et de partenaires.

Entamant sa dixième année d’activité, le cabinet fut d’abord connu sous le nom d’Excydium Communications. Rebaptisé HANSEN en 2012, il occupe aujourd’hui une position enviable dans le monde des affaires publiques au Québec, notamment dans la grande région métropolitaine de Montréal, comme en témoignent nos nombreuses réalisations, notre solide réputation et notre approche collaborative porteuse de résultats.

Promouvant et défendant les intérêts de nos clients, chez HANSEN notre vision est très claire : être parmi les premiers partenaires de nos clients en affichant fois après fois des résultats probants et mesurables. Nous sommes également une entreprise éthique et responsable, préoccupée du bien-être de la collectivité en nous impliquant activement au sein de la communauté.

« FAIRE ACCEPTER LES IDÉES, LES POSITIONS
ET LES PROJETS DE NOS CLIENTS ».
Daniel Hansen

Daniel Hansen

Président

Conseiller et cadre supérieur bilingue ayant œuvré au sein de grandes organisations (privées et gouvernementales) et de PME, Daniel Hansen est le président-fondateur du cabinet HANSEN, affaires publiques.

Stratège d’affaires publiques, lobbyiste, spécialiste en gestion de réputation et positionnement d’organisation, planificateur stratégique, formateur pour l’Union des Municipalités du Québec, Daniel Hansen possède plus de 25 ans d’expérience. Il est recherché pour l’étendue de son réseau de contacts, sa capacité à tirer le maximum de situations complexes et son efficacité à mettre en valeur et positionner les individus comme les organisations.

Ayant siégé aux conseils d’administration et comités de direction d’organisations d’envergure nationale, Daniel Hansen a occupé tour à tour les postes de Directeur général exécutif, communications, affaires publiques et gouvernementales de Bell Aliant Québec et du Groupe Bell Nordiq Inc., Directeur de Cabinet de la vice-première ministre du Québec et ministre des relations internationales du Gouvernement du Québec, Directeur général, communications et affaires publiques du Groupe Pages Jaunes, responsable des communications-marketing du marché Affaires de Bell Canada ainsi que Chef des relations avec les médias et porte-parole officiel de Bell Canada. En plus d’avoir agi à titre d’Adjoint spécial, responsable des communications du ministre du Patrimoine du Gouvernement du Canada, Daniel Hansen fût également conseiller politique et attaché de presse du ministre de la Francophonie internationale du Gouvernement du Québec.

Engagé, Daniel Hansen a siégé au sein de différents conseils d’administration dont l’agence d’efficacité énergétique du Québec, Moisson Montréal, la Fondation Maison Théâtre et le cinéma ExCentris.

Nos clients

Nos clients proviennent notamment des secteurs d’activités du monde municipal,
des associations, de l’économie verte, de l’industrie de la construction et des ordres professionnels.
92

% des dirigeants

estiment que le risque de réputation
est plus important que d’autres risques stratégiques